à propos/about

[in English below]

Collecting banners and protest signs for the archives - June 21, 2012. La ceuillette de bannires et pancartes pour les archives - 21 juin 2012.

After the pickup of banners and protest signs for the archives – June 21, 2012. Après la ceuillette de bannières et pancartes pour les archives – 21 juin 2012.

Étudiant à la maîtrise à l’Université Concordia en 2012, j’ai exercé mon droit de vote aux assemblées de mon association (GSA) et j’ai voté pour la grève. J’ai aussi été à l’occasion le représentant de mon association lors des grandes assemblées tenues par la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE). Durant les premiers mois de grève, j’ai écrit plusieurs billets sur le blogue de la cohorte de Media Studies – MediaSwap.

Mon implication dans le mouvement de la grève étudiante a également transformé mon projet de recherche. Du développement des médias au Sud Soudan, j’ai bifurqué à l’idée de l’archivage de notre mémoire collective ; de sa récolte, de son autoreprésentation et de sa conscience contestataire.

A flag commemorating Montréal's 75th consecutive night demo on July 7, 2012 - Un drapeau célébrant la 75e manif de nuit consécutive le 7 juillet 2012. (photographe : Alex)

A flag commemorating Montréal’s 75th consecutive night demo on July 7, 2012 – Un drapeau célébrant la 75e manif de nuit consécutive le 7 juillet 2012. (photographe : Alexandre Gued

Au tout début, je classais les images par genre. Et le travail se poursuit et se renouvelle sans cesse, afin d’apporter de nouvelles significations à la collection. Ces archives sont mon laboratoire. C’est mon lieu privilégié d’expérimentation, de mash-up, d’adaptation, de recyclage, de remix, de terrain de jeu. Je suis sans cesse inspiré par cette créativité collective. Je travaille présentement à l’élaboration d’une immense, voire gigantesque bannière, à partir de toutes ces images. Quelque chose de neuf, d’intimement personnel. Lorsque ça sera terminé, j’irai l’installer au-dessus d’un viaduc ou tout autre lieu public afin de l’ajouter à cet héritage culturel contestataire. Je vous invite à faire la même chose ! Mon site web / blogue principal est I dream of billboards burning (Je rêve de panneaux publicitaires en feu).

La bannière est réutilisée lors de la vigile silencieuse contre les arrestations de masse sous le règlement municipale P-6. The banner is reused as originally intended during vigil against mass arrests under municipal by-law P-6. Rue Ste-Catherine coin Jeanne-Mance, Montréal – March 29 mars 2013. photo: Michelle Moore.

La bannière est réutilisée lors de la vigile silencieuse contre les arrestations de masse sous le règlement municipale P-6. The banner is reused as originally intended during vigil against mass arrests under municipal by-law P-6. Rue Ste-Catherine coin Jeanne-Mance, Montréal – March 29 mars 2013. photo: Michelle Moore.

As a MA Media Studies graduate student at Concordia University in 2012, I voted to strike at Graduate Student Association (GSA) general assemblies. I was also an occasional as a GSA spokesperson at conferences held by la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), the largest student union and the more critical defender of accessible education. During the first couple of months of the strike, I wrote several posts on the Media Studies cohort blog: MediaSwap.

As a direct result of my involvement in the student strike, I changed my research-creation focus from media development in South Sudan (a topic that became increasingly elusive as the strike continued and as time passed since my 2009 visit to the region) to ideas around archival sedimentation, collective (self)representation and oppositional consciousness.

After taking down the 25 banners from the exhibit (rolled up in the foreground) I wrapped myself in the giant puppet l'Oie Spéciale created by Chloé Germain-Therien. Après le démontage de l'exposition de 25 bannières (roulées en avant plan), David s'enrobe de l'oie spéciale, une maironnette géante créée par Chloé Germain-Thernien.

After taking down the 25 banners from the exhibit (rolled up in the foreground) I wrapped myself in the giant puppet l’Oie Spéciale created by Chloé Germain-Therien. Après le démontage de l’exposition de 25 bannières (roulées en avant plan), David s’enrobe de l’oie spéciale, une maironnette géante créée par Chloé Germain-Thernien.

These visual artefacts were first arranged by genre. They are continually being resorted into signifying constellations to bring new meaning to the collection. This archive is my laboratory where I stir the artifacts to invoke a wreaking of havoc by unsettling its ‘sedimentation’. It is my place for experimentation to mashed-up, adapted and recycled its contents with rabble-rousing inspiration. I am now making a giant banner with the imagery from this archive to create something new, something personal, something that, once it is complete, I will hang it from an overpass or some other public place and add to our oppositional cultural heritage. I invite you to do the same! My main website/blog is I dream of billboards burning.

David Widgington
widge [@] printempserable.net
twitter : @PrintempsQC

flickr : http://www.flickr.com/photos/78655115@N05/sets/